MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Librairie ouverte
du mardi au samedi
10h30-12h30 &
14h30-19h00

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités
ont lieu dans
 
notre salle, 2 rue
des Antonins, Lyon 5e, à 19h30

 

Samedi 16 oct, 9h30h-18h30 :
Visite énergétique du Centre-Ville de Lyon.
Par P.-A. Nicolas (70 €)

Samedi 16 oct, 19h30 :
Huiles Essentielles et Géobiologie.
par Pierre-Alexandre Nicolas (10 €)

Mardi 19 oct, 19h30 : La dimension
spirituelle de l’Eau
 par Claude Lefebvre (10 €)

Vendredi 29 oct, 19h30, Le système
immunitaire, son rôle, son fonctionnement,
et les moyens de le soutenir

par Adrien Gabriele, naturopathe (10 €)

 

Mardi 2 nov. 19h30: Les Serpents du Temps
les Bases de la Connaissance Sacrée
.
par Yves Jacquet (10 €)


vendredi 5 nov 19h30 : Conférence 
Le Langage alchimique des oiseaux,
 par Pascal Bouchet (10 €)

samedi 6 nov : Séminaire Alchimie et
Voie Intérieure
(Cours n°1 80 €) 

dimanche 7 nov : Séminaire Alchimie et 
traditions initiatiques
(Cours n°2 80 €)

 

* samedi 4 et dimanche 5 décembre : Séminaire Le Langage
alchimique des Oiseaux 
 (Cours n°3 sur 2 jours 160 €)

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



GUENON René Comptes-rendus de revues & notices nécrologiques Librairie Eklectic

Comptes-rendus de revues & notices nécrologiques

Auteur : GUENON René
Editeur : Omnia Veritas
Nombre de pages : 409
Date de parution : 01/01/2018
Forme : Livre ISBN : 9781912452019
OMNIA16

NEUF habituellement en stock
Prix : 28.00€

On tient d’autant plus à ne voir que de l’« humain » dans les doctrines hindoues que cela faciliterait grandement les entreprises « annexionnistes » dont nous avons déjà parlé en diverses occasions, et dont il est de nouveau question ici, car on pourrait alors « gagner la philosophie hindoue au service du Christianisme comme le moyen âge a su conquérir la philosophie grecque » ; seulement, ce à quoi l’on a affaire est d’un tout autre ordre que la philosophie grecque et n’est même aucunement une « philosophie », de sorte que la comparaison porte entièrement à faux. Si l’on pouvait obtenir le résultat visé, on daignerait consentir à accorder aux doctrines hindoues, ou plutôt à une certaine partie d’entre elles (car on saurait choisir adroitement ce qu’on estimerait pouvoir « servir »), une « place subordonnée », en y mettant comme condition que l’Inde « renonce à sa métaphysique », c’est-à-dire qu’elle cesse d’être hindoue ; le prosélytisme occidental ne doute vraiment de rien, et nous le savions d’ailleurs depuis longtemps déjà ; mais comme il s’agit en fait de deux traditions, qui comme telles sont d’essence également surnaturelle et « non-humaine », et qui ne peuvent par conséquent, qu’entrer en rapport sur un pied de stricte égalité ou s’ignorer mutuellement, il va de soi que c’est là une impossibilité pure et simple. Nous ajouterons seulement que tout cela s’accompagne d’une argumentation purement verbale, qui ne peut paraître convaincante qu’à ceux qui sont déjà persuadés d’avance, et qui vaut tout juste autant que celle que les philosophes modernes emploient, avec d’autres intentions, quand ils prétendent imposer des limites à la connaissance et veulent nier tout ce qui est d’ordre supra-rationnel ; les choses de ce genre, de quelque côté qu’elles viennent, nous font toujours penser irrésistiblement à ce que pourraient être les raisonnements tenus par un aveugle qui aurait entrepris de prouver que la lumière n’existe pas !