MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

REPRISE D´ACTIVITE
NORMALE A COMPTER DU 
MARDI 12 MAI.
En attendant, vous pouvez nous
passer des commandes sur le site
ou par email : nous faisons des
envois par La Poste tous les jours,
des dépôts dans un magasion bio
à 10 min de la librairie (OrexisBio),
voire des livraisons à domicile.

 

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

Nous sommes en train de modifier &
mettre à jour notre programme
d´activités de mi mai à juillet.

 

Rappel des conférences automne 2018 (en pdf)
Rappel des conférences printemps 2018 (en pdf)

Rappel des conférences automne 2017 (en pdf)

Rappel des précédentes conférences de 2016

Rappel des conférences de 2015

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



RICOEUR Paul Être, essence et substance chez Platon et Aristote - Cours professé à l´université de Strasbourg en 1953-1954 Librairie Eklectic

Être, essence et substance chez Platon et Aristote - Cours professé à l´université de Strasbourg en 1953-1954

Auteur : RICOEUR Paul
Editeur : SEUIL         collection : Couleur des idées
Nombre de pages : 344
Date de parution : 06/01/2011
Forme : Livre ISBN : 9782020932042
SEUIL745

NEUF Normalement disponible sur commande
Prix : 22.00€

Le livre est un « grand cours » de Sorbonne, toujours très demandé, même s’il est destiné aux vrais futurs professionnels ou aux vrais amateurs de philosophie.
Pour qui veut relire Platon et Aristote, dans leurs liens et leurs contradictions, c’est un ouvrage essentiel. Professé d’abord et polycopié à Strasbourg dès 1953 puis devenu « Cours de Sorbonne » polycopié en 1957, ce cours est une exégèse très fouillée des trois termes du titre : « être », « essence » et « substance », les concepts fondamentaux de la métaphysique occidentale. Ils représentent, comme tels, un progrès considérable de la raison conceptuelle par rapport aux Présocratiques, qui parlaient encore des « éléments ».
Par la suite, ils eurent une importance exceptionnelle dans l’histoire de la philosophie, bien au-delà de la scolastique médiévale et de la métaphysique classique, puisqu’au XXe siècle Heidegger et d’autres se mesurent encore et toujours à eux. Comment Platon puis Aristote les pensent-il ? Quel sens leur donnent-ils exactement ? Outre l’intérêt intrinsèque du commentaire, très fouillé et très appuyé sur les textes, on note les connexions et les inversions que Ricoeur établit au sein des deux philosophies et entre elles.
Il met en effet en lumière, grâce aux travaux sur la succession historique des deux oeuvres, des évolutions surprenantes : un second Platon a critiqué un premier Platon (celui des Idées), et un second Aristote a critiqué Platon en le simplifiant et même en le caricaturant.