MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

 

* jeudi 24 sept, 10-17h30 : Atelier d´initiation

à l´astrologie chinoise BAZI

avec Jocelyne Berger-Lucquin (80 €)


* vendredi 25 septembre, 19h30 : Conférence

Alchimie et Chamanisme, par Pascal Bouchet (10 €)

* samedi 26 septembre, 19h30 : Stage/Cours 1er niveau
Alchimie et Voie Intérieure, par Pascal Bouchet (80 €)


* mardi 29 septembre, 19h30 : Conférence

Les typologies, formidable outil de connaissance
de soi et du monde
par Christian-Jacques André (10 €)


* mardi 6 octobre, 19h30 : Conférence 

L´énigme des Arêtes de Poisson et les Templiers
à Lyon, 
par Walid Nazim (10 €)


* conférence EN PARTENARIAT jeudi 8 octobre :
Ce que l´argent dit de nous, par Christian JUNOD,
à la Maison des Passages (Lyon 5e)
pour vous inscrire :
https://www.linscription.com/pro/activite.php?P1=38424

 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



GARNOT Benoît Une affaire de possession au XVIIe siècle. Les religieuses d´Auxonne (1658-1663). Librairie Eklectic

Une affaire de possession au XVIIe siècle. Les religieuses d´Auxonne (1658-1663).

Auteur : GARNOT Benoît
Editeur : IMAGO
Nombre de pages : 208
Date de parution : 17/04/2018
Forme : Livre ISBN : 9782849529355
IMAGO96

NEUF habituellement en stock
Prix : 20.00€

De 1658 à 1663, le couvent des Ursulines, à Auxonne, près de Dijon, est le théâtre d´une étrange affaire. Des religieuses, avec force tapages, délires et convulsions, se disent habitées par les démons. Puis l´épidémie déborde sur la ville, et des femmes laïques, jugées responsables, sont condamnées au bannissement ou massacrées par la population. Finalement, en octobre 1660, la sœur de Sainte-Colombe, Barbe Buvée, est accusée de magie, de sortilège et d´infanticide et, reconnue comme la principale coupable, mise aux fers au couvent, avant d´être innocentée quelques mois plus tard par le parlement de Dijon.
mise aux fers au couvent, avant d´être innocentée quelques mois plus tard par le parlement de Dijon. S´appuyant sur des archives exceptionnelles contenant l´ensemble du procès et donnant la parole aux nombreux protagonistes, Benoît Garnot recherche les causes de ces prétendues possessions, en décrit les symptômes et leur traitement par les exorcistes, présente et compare les analyses effectuées à l´époque, tant par le clergé que par les magistrats.
Après la condamnation d´Urbain Grandier au bûcher pour des faits similaires à Loudun, en 1634, le dénouement judiciaire de la crise d´Auxonne révèle, de manière exemplaire - avec l´explication de ces phénomènes insolites par la maladie mentale - l´affirmation d´un monde nouveau en voie de laïcisation.

Agrégé d´histoire et docteur ès lettres, Benoît Garnot a été professeur d´histoire moderne à l´université de Bourgogne. Auteur de nombreux ouvrages, il a consacré ses travaux à l´histoire de la justice et de la criminalité sous l´Ancien Régime.