MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Page FACEBOOK de la librairie

REPRISE D´ACTIVITE
NORMALE A COMPTER DU 
MARDI 12 MAI.
En attendant, vous pouvez nous
passer des commandes sur le site
ou par email : nous faisons des
envois par La Poste tous les jours,
des dépôts dans un magasion bio
à 10 min de la librairie (OrexisBio),
voire des livraisons à domicile.

 

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités ont lieu dans

notre salle, 2 rue des Antonins, Lyon 5e, à 19h30)

Nous sommes en train de modifier &
mettre à jour notre programme
d´activités de mi mai à juillet.

 

Rappel des conférences automne 2018 (en pdf)
Rappel des conférences printemps 2018 (en pdf)

Rappel des conférences automne 2017 (en pdf)

Rappel des précédentes conférences de 2016

Rappel des conférences de 2015

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



PERILLIE Jean-Luc (dir.) Platon et les pythagoriciens : hiérarchie des savoirs et des pratiques. Musique, science, politique Librairie Eklectic

Platon et les pythagoriciens : hiérarchie des savoirs et des pratiques. Musique, science, politique

Auteur : PERILLIE Jean-Luc (dir.)
Editeur : OUSIA
Nombre de pages : 284
Date de parution : 01/11/2008
Forme : Livre ISBN : 9782870601402
OUSIA13

NEUF habituellement en stock
Prix : 19.20€

"Si, dans le livre VII de la République, Platon nous apprend que le mouvement pythagoricien était connu pour avoir développé des recherches scientifiques, notamment dans les domaines de l’harmonique mathématique et de l’astronomie, les deux sciences étant considérées comme « sœurs » , dans le livre X, il fait allusion à un « genre de vie pythagorique », à caractère pédagogique et probablement sectaire. En effet, grâce à la République et d’autres dialogues platoniciens comme le Phédon, le Philèbe et le Timée, nous disposons de témoignages anciens concernant une philosophie complexe, antérieure au platonisme mais difficile à circonscrire, par le fait même que Platon cite très rarement ses sources. Cependant le philosophe athénien, en dépit d’une certaine critique, pourrait en être assez redevable, puisqu’il semble reprendre des thèmes pythagoriciens, tant dans ses dialogues que dans les enseignements non écrits qu’Aristote lui attribue.
************
Ont collaboré à ce volume : A. Bélis, A. Brenner, L. Brisson, G. Clément-Dumas, J.-J. Duhot, J. Figari, V. Nicolaïdou Kyrianidou, M.-P. Noël, J.-L. Périllié, Th.A. Szlezájk et A. G. Wersinger"