MON COMPTE : MOT DE PASSE :
Mot de passe oublié ?
    Créer un compte

0 Article(s)

0 €

Email

09 51 72 83 37

Librairie ouverte
du mardi au samedi
10h30-12h30 &
14h30-19h00

Page FACEBOOK de la librairie

Nos conférences et activités

(sauf mention contraire, ces activités
ont lieu dans 
notre salle, 2 rue
des Antonins, Lyon 5e, à 19h30


 

_____________________________________

 

* Vidéo de l´alchimiste Patrick Burensteinas
à la librairie Cadence, le 28/10/2015



FIRMICUS & PORPHYRE & SALLUSTRIUS Trois dévots païens. Extraits. Traduction A.J. Festugière Librairie Eklectic

Trois dévots païens. Extraits. Traduction A.J. Festugière

Auteur : FIRMICUS & PORPHYRE & SALLUSTRIUS
Editeur : ARFUYEN         collection : Ivoire
Nombre de pages : 95
Date de parution : 01/09/1998
Forme : Livre ISBN : 2908825635
ARFUY39

NEUF habituellement en stock
Prix : 14.48€

"Firmicus paternus : Prière aux planètes. Prières au Dieu suprême. Conseils de vie.
Porphyre : Lettre à Marcella.
Sallustius : Du disciple et de l´enseignement. Des mythes. Les grands problèmes. Difficultés et solutions

************
Textes choisis et traduits du grec ancien par A. J. Festugière. Notes de H. D. Saffrey. Les Éditions Arfuyen ont publié en 1994 les Hymnes et prières de Proclus, l´auteur de la « Théologie néoplatonicienne », dans une traduction du Père H. D. Saffrey (édition bilingue). La présente réédition des « Trois dévots païens » (première édition 1944), réalisée d´après les corrections personnelles d´A.J. Festugière, constitue le deuxième volume de cette série. Directeur d´études à l´École Pratique des Hautes Études membre de l´Institut et l´un des tout premiers hellénistes de ce siècle, le Père Festugière, dominicain, a consacré sa vie à l´étude de la religion païenne, de Platon à Proclus et aux textes hermétiques. Pour constituer ce corpus de la «théologie païenne», Festugière a retenu trois auteurs: Du premier, Firmicus (qui écrit vers 334-337), Festugière nous donne deux hymnes très proches de ceux de Proclus ainsi que les « Conseils de vie ». Du second, Porphyre (qui écrit vers 301-302), est présentée la très émouvante « Lettre à Marcella », véritable « testament spirituel du paganisme». Enfin, de Sallustius, c´est un véritable catéchisme païen qui nous est donné à lire, écrit vers 363 à la demande de son ami l’empereur Julien, dit l´Apostat."